LA SCLÉROSE EN PLAQUES

Maladie encore méconnue

Maladie inflammatoire du système nerveux central, la sclérose en plaques est une maladie chronique et invalidante encore très méconnue qui survient dans la majorité des cas chez de jeunes adultes, autour de 30 ans, touche 100 000 personnes en France et 2,3 millions dans le monde. 4 000 nouveaux cas par an sont diagnostiqués en France, soit 1 cas toutes les 4 heures et 3 malades sur 4 sont des femmes. C’est également 700 enfants touchés.

Ni la cause, ni le remède ne sont connus actuellement. Seuls existent des traitements symptomatiques de la maladie. La recherche est l’unique espoir des patients pour que demain l’on puisse guérir de la sclérose en plaques.

Les symptômes sont souvent invisibles : extrême fatigue, problèmes de concentration, troubles sensoriels, troubles de la marche… Aucun traitement ne guérit la maladie, seuls des traitements ralentissent l’évolution de celle-ci.

Pour aller plus loin…

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune qui affecte le Système Nerveux Central (SNC), qui comprend le cerveau et la moelle épinière. Il est séparé du sang par la barrière hémato-encéphalique qui le protège des changements dans la composition du sang.

Le SNC est composé de neurones qui véhiculent l’information entre le cerveau et le reste du corps. Les neurones sont composés d’un corps cellulaire et d’un prolongement, l’axone, entouré d’une gaine protectrice, la myéline. La myéline a pour but de nourrir et de protéger le neurone et de permettre une conduction rapide de l’information. Dans la SEP, la myéline est la cible du processus pathologique.

En effet, il existe une réaction inflammatoire qui attaque cette gaine, aussi bien au niveau du cerveau que de la moelle épinière. C’est ce que l’on appelle la démyélinisation.

Elle entraîne des perturbations dans la conduction de l’information. L’information alors élaborée par le cerveau n’est plus transmise aux différentes parties du corps, ce qui explique les signes de la maladie.