LE DÉFI VOILE SOLIDAIRES EN PELOTON

Un projet porte-voix

La mer est un environnement qui rappelle celui des patients. De nombreux symboles du projet font écho à leur quotidien. Les personnes atteintes de sclérose en plaques peuvent faire face à des épreuves difficiles à l’image de la traversée d’un océan. Le courage et la solidarité sont les moteurs des personnes qui se battent contre la maladie et sont nécessaires chez tout bon marin.

Le Défi Voile Solidaires En Peloton est né du souhait de Thibaut Vauchel-Camus et Victorien Erussard de mettre leur projet sportif au service de la lutte contre la sclérose en plaques.

La Fondation ARSEP a accordé sa confiance au duo pour porter haut et fort les couleurs de sa marque sportive “Solidaires En Peloton”.

Thibaut embarque ainsi dans ses aventures les personnes atteintes de sclérose en plaques qui se reconnaissent dans ce défi.

Chaque année, le programme sportif multiplie les opportunités d’accentuer la visibilité de la Fondation ARSEP et de porter haut son message « Vaincre ensemble la sclérose en plaques ».

Compétiteur dans l’âme, il est conscient que ses résultats sportifs ont un impact significatif sur la visibilité médiatique donnée au projet et donc à la cause, notamment relayé dans les médias, sur les villages départ et arrivée de courses mais aussi sur les réseaux sociaux. La performance capte les media et met en avant le projet pour sortir la maladie de l’ombre.

Plus de 200 personnes ont été invitées par le Défi Voile pour une expérience inédite.

Ce double projet est soutenu par de multiples mécènes qui lui ont permis de voir le jour. Thibaut et Victorien (Erussard, co-fondateur du Défi Voile) peuvent compter sur de nombreux témoignages de soutien de la part d’entreprises mais aussi de patients et personnes qui donnent de leur temps pour promouvoir le projet.

Des parrains accompagnent le projet et s’impliquent dans le Défi Voile Solidaires En Peloton : Lou Hellin, Clément Cablé, Marine Barnérias et Mickaël Grégorio

MARINE BARNÉRIAS

« Je ne suis rien de plus ordinaire qu’une jeune femme de 24 ans qui a été diagnostiquée d’une sclérose en plaques… Permettez moi de l’appeler « Rose » !
Je suis heureuse d’être marraine du bateau Solidaires En Peloton – ARSEP qui permet de Rassembler, Fédérer, Dépasser ses peurs et surtout qui incite tous les jardiniers à partir s’évader et à réussir à observer l’horizon comme la plus belle des oraisons ! Nous sommes tous des fleuristes et je suis fière que notre SEPER marin Thibaut nous fasse voyager, espérer et vivre des sensations inexplorées. Ce sont ELLES qui nous réveillent et nous rappellent que la couleur, la force et la beauté des pétales sont plus puissantes que les épines…. SEPERTIIIIII ! »

MARINE BARNÉRIAS

« Je ne suis rien de plus ordinaire qu’une jeune femme de 24 ans qui a été diagnostiquée d’une sclérose en plaques… Permettez moi de l’appeler « Rose » !
Je suis heureuse d’être marraine du bateau Solidaires En Peloton – ARSEP qui permet de Rassembler, Fédérer, Dépasser ses peurs et surtout qui incite tous les jardiniers à partir s’évader et à réussir à observer l’horizon comme la plus belle des oraisons ! Nous sommes tous des fleuristes et je suis fière que notre SEPER marin Thibaut nous fasse voyager, espérer et vivre des sensations inexplorées. Ce sont ELLES qui nous réveillent et nous rappellent que la couleur, la force et la beauté des pétales sont plus puissantes que les épines…. SEPERTIIIIII ! »

LOU HELLIN

« Je suis très contente et d’être la marraine du bateau. J’ai la sclérose en plaques depuis l’âge de 9 ans. C’est vraiment une maladie méconnue. Quand j’ai découvert le Défi Voile Solidaires En Peloton, je me suis rendue compte que des personnes faisaient des projets pour la faire connaître lui donner de la visibilité. Il m’a beaucoup aidé à accepter la maladie et aidera surement d’autres personnes.
En étant marraine du bateau, j’ai l’impression de représenter toutes les personnes atteintes de la SEP, enfants comme adultes. C’est super ce que le Défi Voile fait ! Je vous suivrai lors de chaque course ! Je crois en vous, vous êtes trop forts ! »

LOU HELLIN

« Je suis très contente et d’être la marraine du bateau. J’ai la sclérose en plaques depuis l’âge de 9 ans. C’est vraiment une maladie méconnue. Quand j’ai découvert le Défi Voile Solidaires En Peloton, je me suis rendue compte que des personnes faisaient des projets pour la faire connaître lui donner de la visibilité. Il m’a beaucoup aidé à accepter la maladie et aidera surement d’autres personnes.
En étant marraine du bateau, j’ai l’impression de représenter toutes les personnes atteintes de la SEP, enfants comme adultes. C’est super ce que le Défi Voile fait ! Je vous suivrai lors de chaque course ! Je crois en vous, vous êtes trop forts ! »

CLÉMENT CABLE

« Lorsque Thibault m’a téléphoné pour me demander d’être le parrain de son nouveau bateau, j’ai tout de suite validé ! J’ai 16 ans, je suis encore jeune, cela me permettra de parler de la Sclérose En Plaques chez les enfants. C’est une maladie rare dans notre population d’âge et qui est dure à supporter.
Ce nouveau bateau, plus grand et toujours aussi beau, permettra de faire connaître encore plus notre maladie et j’espère encourager les dons en faveur de la recherche pour lutter contre la SEP pour guérir petits et grands de cette maladie invalidante.
J’aime le courage de Thibaut qui se bat de toutes ses forces pour lutter contre les éléments naturels, tout comme nous, contre cette maladie, pour un jour vaincre et en sortir plus forts. Comme à son habitude, il donnera le meilleur de lui -même, et portera haut nos espoirs de guérison. »

CLÉMENT CABLE

« Lorsque Thibault m’a téléphoné pour me demander d’être le parrain de son nouveau bateau, j’ai tout de suite validé ! J’ai 16 ans, je suis encore jeune, cela me permettra de parler de la Sclérose En Plaques chez les enfants. C’est une maladie rare dans notre population d’âge et qui est dure à supporter.
Ce nouveau bateau, plus grand et toujours aussi beau, permettra de faire connaître encore plus notre maladie et j’espère encourager les dons en faveur de la recherche pour lutter contre la SEP pour guérir petits et grands de cette maladie invalidante.
J’aime le courage de Thibaut qui se bat de toutes ses forces pour lutter contre les éléments naturels, tout comme nous, contre cette maladie, pour un jour vaincre et en sortir plus forts. Comme à son habitude, il donnera le meilleur de lui -même, et portera haut nos espoirs de guérison. »

MICHAEL GREGORIO

« Je trouve le Défi Voile Solidaires En Peloton magnifique. Il me touche beaucoup et j’ai accepté avec plaisir d’être parrain du Multi50. C’est une toute nouvelle aventure et j’espère pouvoir la suivre très régulièrement dans toutes ses composantes. La Sclérose En Plaques a touché ma famille et, à mon petit niveau, si je peux être un ambassadeur des valeurs portées par ce beau défi, je suis partant ! »

MICHAEL GREGORIO

« Je trouve le Défi Voile Solidaires En Peloton magnifique. Il me touche beaucoup et j’ai accepté avec plaisir d’être parrain du Multi50. C’est une toute nouvelle aventure et j’espère pouvoir la suivre très régulièrement dans toutes ses composantes. La Sclérose En Plaques a touché ma famille et, à mon petit niveau, si je peux être un ambassadeur des valeurs portées par ce beau défi, je suis partant ! »

FAITES UN DON et soutenez le Défi Voile Solidaires en Peloton :