La Route du Rhum 2018 en ligne de mire !

Le futur Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP doté de foils prend forme. Véritable concentré de technologie et d’ambition, il se veut le plus performant et le plus abouti possible en vue de la prochaine Route du Rhum 2018. Pour atteindre cet objectif de performance, le trimaran aux couleurs de l’Aide à la Recherche sur la Sclérose En Plaques (Fondation ARSEP) devra se priver de la Transat Jacques Vabre 2017.

Obtenir un trimaran dernière génération optimisé et de qualité exige du temps et du développement. La mise à l’eau, initialement prévue mi-septembre, était un premier challenge que le chantier ENATA Marine et le Défi Voile Solidaires En Peloton étaient prêts à relever. Mais construire un bateau abouti et performant demeure la priorité. Outre un souci de fournitures ne répondant pas aux critères de qualité auxquels le chantier ENATA est fondamentalement attaché, le choix d’innover pour plus de performance mettait en réserve la participation de Thibaut Vauchel-Camus et Franck-Yves Escoffier à la célèbre traversée de l’Atlantique en double entre Le Havre et Salvador de Bahia. Ainsi, en concertation avec les partenaires du Défi Voile et le chantier ENATA, Thibaut et Victorien Erussard (co-fondateurs du Défi Voile) ont pris la décision de concentrer les objectifs sportifs sur la saison 2018 et la Route du Rhum, grande ambition du Guadeloupéen, breton d’adoption.

« Le chantier ENATA se concentre sur la qualité et les innovations que nous pouvons apporter au bateau, aussi nous avons opté d’avoir le Multi50 le plus performant pour 2018. » déclare Thibaut.
« Avec Franck-Yves, qui m’avait fait l’honneur d’accepter d’embarquer avec moi, on ne sera donc pas au départ de la Transat Jacques Vabre 2017. C’est regrettable mais concevoir notre premier Multi50 à foils dans la rapidité serait une erreur. Comme en montagne, il faut savoir revenir au camp de base si tous les voyants ne sont pas au vert pour atteindre le sommet. Je vais poursuivre mes déplacements à Dubaï afin de procéder à l’assemblage et l’armement du trimaran.

Je tiens à être malgré tout présent au départ de la Transat Jacques Vabre au Havre et je la suivrai assidument. J’enchainerai ensuite avec le convoyage pour la France. 

D’ici là, je vais me concentrer sur les Flying Phantom Series. Nous avons d’ailleurs terminé 3ème à Barcelone et continuons le circuit cette fois à Hambourg, du 10 au 13 août prochain, toujours autour de notre message principal “Vaincre ensemble la sclérose en plaques”.
Nous subissons une forme de poussée, ce qui nous impose de nous adapter pour rebondir et aller de l’avant. Clin d’oeil aux patients qui nous donnent l’exemple.

Enfin, l’ensemble du Défi et moi-même sommes très touchés par la solidarité totale exprimée par nos partenaires qui nous soutiennent et nous confortent dans nos décisions. Nous leurs en sommes profondément reconnaissants. »

Le container avec mât, bôme, foils, accastillage, électronique, sécurité, peintures, voiles du Multi50… partira la semaine prochaine direction Dubaï. « The show must go on! » conclut Thibaut.

Retrouvez l’Episode 4 de la construction du Multi50, focus sur la garde-robe du trimaran !

Rédiger un commentaire

Votre email ne sera pas publiée.

322 Partages
Partagez281
Tweetez
+1
Partagez41